L’hydrogène bas carbone : une opportunité pour la France et pour l’Europe de l’énergie

Accès à l'énergieChercheurs associésJean-Pierre PonssardPolicy papersPublicationsResearch areaCommentaires fermés sur L’hydrogène bas carbone : une opportunité pour la France et pour l’Europe de l’énergie
Auteur(s) :
Paul Lucchese, Jean-Pierre Ponssard, Gérard Bonhomme, Katia Ronzeau, Julie Pinel, David Le Noc, Nicolas Peugniez

Note de la Fabrique écologique, ouverte à la co-construction citoyenne

Il est probable, mais pas certain, que l’hydrogène joue un rôle significatif dans la décarbonation de la plupart des sociétés au cours des prochaines années, moyennant la levée de verrous, décrits dans
cette note. Il aura un impact dans plusieurs secteurs et tirera sa plus-value maximale de la création de
synergies entre ses différentes applications. Mais la contrepartie est le degré de complexité de sa chaîne
de valeur. Nous pensons également qu’il faudra amplifier la pédagogie autour de l’hydrogène afin que
les investisseurs, les financeurs de projets ou les décideurs locaux en aient une bonne compréhension.
Il s’agit d’appréhender le rôle holistique de l’hydrogène au sein du système énergétique.

Nous proposons qu’une action beaucoup plus ambitieuse d’information, de
formation et d’éducation soit lancée à destination des décideurs, des élus, du grand public, afin que les
enjeux autour de l’hydrogène soient clairement connus. Ces enjeux portent sur les différentes parties
de la chaîne de valeur, les ordres de grandeur, les questions économiques sous-jacentes, l’importance
des effets d’échelle et donc de la massification pour diminuer les coûts de l’hydrogène. Il est également
indispensable de déterminer les besoins pour pouvoir y répondre. Les grandes tendances à l’échelle
mondiale doivent être identifiées, car elles auront indéniablement des conséquences sur l’évolution
des projets. Deux éléments sont fondamentaux pour que la société accepte ce vecteur énergétique :
tout un chacun doit pouvoir appréhender ce qu’est l’hydrogène et la place que ce dernier a au sein
d’un système énergétique. Pour ce faire, les citoyens doivent avoir accès en toute transparence aux
outils de compréhension du cycle de vie complet, qu’il s’agisse des besoins en énergie, en matériaux
critiques, en eau et en surfaces, mais aussi de la provenance, de la garantie et des différents labels qui
se mettront en place.