Quelle régulation financière face au changement climatique ?

MSE (75013)
22 janvier 2019 to 22 janvier 2019 9:30 - 12:30

La 13ème session du séminaire Financement de la transition énergétique se déroulera le 22 janvier 2019 à partir de 9h30 à la Maison des sciences économiques (75013).

Les risques liés aux changements climatiques auront un impact croissant sur les bilans des acteurs bancaires et financier, et affecteront la stabilité du système financier. Se pose donc d’abord la question de l’élargissement du cadre prudentiel aux risques climatiques et des outils disponibles ou à développer pour mieux appréhender ces risques aux bilans du secteur bancaire et financier.

Se pose ensuite la question des incitations à mettre en place pour verdir les bilans et orienter les flux financiers vers la transition écologique. Le verdissement des bilans bancaires passe-t-il par celui de la réglementation prudentielle ?

PROGRAMME

Modération : Jézabel Couppey-Soubeyran (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) & Dominique Plihon (Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité), chercheurs associés à la Chaire Energie et Prospérité.

Intervenants :

  • Pierre Monnin, Council on Economic Policies

Le changements climatique et la transition vers une économie décarbonée représentent-ils un risque pour les institutions financières et le système financier dans son ensemble? Quels outils micro et macro-prudentiels peuvent être utilisés pour renforcer la résilience du système financier face au risque climatique tout en favorisant cette transition ?  Quelles sont les expériences internationales dans ce domaine ? Les banques centrales peuvent-elles mettre en place une politique active visant la décarbonisation de l’économie ? Ont-elles intérêt à le faire ?

  • Frédéric Hache, Green Finance Observatory

Est-il judicieux d’intégrer incitations environnementales et cadre prudentiel bancaire ? La réglementation financière doit-elle inclure des incitations environnementales ou ces incitations seraient-elles plus pertinentes ailleurs ?

  • Bertrand Lussigny, Directeur Affaires prudentielles et comptables FBF

La profession bancaire est favorable à une adaptation du traitement prudentiel des financements et investissements pour favoriser la transition énergétique. La mise en place d’un mécanisme incitatif, le Green Supporting Factor, permettrait d’aller plus vite et plus loin dans le financement de la transition écologique et les investissements en faveur du climat, en allégeant la charge en capital. Cet allègement prudentiel viendrait traduire le bénéfice systémique de ces financements au bilan des banques. Il s’appliquerait aux financements bancaires de l’ensemble des acteurs économiques dès lors que les critères définis dans le cadre d’une taxonomie européenne sont respectés.

  • Laurent Clerc, Autorité de contrôle prudentiel et de résolution

Quelle est la position des banques centrales et des superviseurs européens participant au réseau NGFS sur l’évolution éventuelle des normes prudentielles face aux risques liés au changement climatique ?

INFORMATIONS PRATIQUES

Date :  22 janvier 2019 de 9h30 à 12h30.
Lieu : Maison des Sciences Economiques, Université Paris 1 – 106 – 112 boulevard de l’Hôpital, 75013 – Salle des thèses (6ème étage).

Le séminaire Financement de la transition énergétique est organisé  par trois chercheurs associés à la chaire Energie et Prospérité :  Jézabel Couppey-Soubeyran (Université Paris 1), Dominique Plihon (Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité) et Sandra Rigot (Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité).